Politique Société

Togo/ Des pieds, pour symboliser un mécontentement envers Ibn Chambas

Les réactions du diplomate Ibn Chambas sur  la crise politique au Togo ces derniers jours  laissent penser, selon plusieurs personnes, à une prise de position en faveur du pouvoir en place. Depuis sa dernière intervention sur la radio britannique  BBC, plusieurs togolais se sont remontés contre  le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et le chef du bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel.  Dans la foulée une campagne a été lancée sur la toile pour protester contre le ghanéen pour «  son ingérence dans les affaires du pays ».

L’idée est née d’un jeune internaute, qui sous le coup de l’impulsion, a demandé à sa liste de connaissances de proposer une image ou un message phare pour exprimer leur mécontentement contre Ibn Chambas.

Très vite, une proposition a été faite. L’instigateur de la campagne propose à tous ceux qui partagent son ressentiment de « prendre des milliers et milliers de photos de leurs pieds et de les envoyer aux journaux partout dans le monde, de les publier sur la page Facebook des nations unies pour dire halte à l’émissaire des nations unies ».

La campagne est déjà très suivie et sur les réseaux sociaux les textes et les messages font place à des images uniques : celles du « pied qui proteste ».

Mohamed Ibn Chambas a déjà fait objet de plusieurs protestations. La semaine dernière, des organisations de la société civile  ainsi que certains partis de l’opposition  togolaise ont élevés leurs voix  pour porter les mêmes accusations.

 

Commentaire d'article

Umalis