Economie

La situation sociopolitique togolaise suivie à la loupe par le MCC

Le Conseil d’administration du Millenium Challenge Corporation a tenu mercredi dernier à Washington (États-Unis) sa 3ème session ordinaire. Au cours de cette session, le Conseil a autorisé la cellule MCA au Togo d’ouvrir les négociations avec le gouvernement togolais, en vue de  la finalisation de l’accord de subvention du programme seuil. Cette subvention se chiffre à 35 millions de dollars.

« Au regard de l’importance des indicateurs de gouvernance dans l‘éligibilité des pays au programme du Millennium Challenge Corporation (MCC), l’institution suivra de près l’évolution de la situation politique notamment quant à la garantie des droits politiques et des libertés civiles en faveur des citoyens », lit-on dans le communiqué sanctionnant la session ordinaire du conseil d’administration du MCC.

Selon cet organisme américain, les événements récents au Togo soulignent l’importance de ces réformes pour que le pays continue son chemin vers une société plus ouverte et inclusive avec une économie axée sur le marché et portée par le secteur privé, au bénéfice de tous les citoyens togolais.

Après discussion entre la Cellule MCA-Togo et la partie américaine, les négociations seront ouvertes dans le courant du mois d’octobre et début novembre. « Dans les prochaines semaines, le MCC procédera aux négociations visant à finaliser l’accord de subvention du programme de seuil avec le Gouvernement du Togo. À la suite de ces négociations, le MCC demandera l’autorisation du Conseil pour le programme de seuil final », a indiqué le MCC dans son communiqué.

Rappelons que le Togo est éligible depuis décembre 2015 à ce programme, suite à la validation de dix (10) des vingt (20) indicateurs requis, relatifs aux technologies de l’information et de la communication (TIC) et au régime foncier.

Commentaire d'article

Umalis