Education

CEDEAO : Harmoniser le système éducatif pour une meilleure mobilité académique

Avec la problématique de la libre circulation des personnes et des biens au sein de la CEDEAO, les ministres en charge de l’Education dans les Etats membres de cette communauté ont trouvé l’urgence d’adapter les systèmes d’enseignement pour une meilleure mobilité académique dans l’espace.

A cet effet, les responsables des ministères en charge de l’éducation des pays de la CEDEAO sont en réunion à Lomé pour deux jours. A terme, des recommandations seront formulées en vue de promouvoir une éducation de qualité qui sera vecteur de développement pour les Etats membres. Il sera question au cours de cette rencontre d’harmoniser le système éducatif pour en vue d’offrir une large gamme de formations, d’élaborer des programmes de bourses académiques et de travailler au développement des centres d’excellence pour une nouvelle approche en matière d’éducation dans la sous-région.

Notons que la session de Lomé fait suite à celle d’Abuja (Nigeria) où d’autres aspects de ces questions ont été déjà discutés par des experts en la matière. Pour sa part, Prof. Octave Nicoué K. Broohm, président du Conseil des ministres de l’Education de la CEDEAO, a rassuré les Etats membres du soutien des autorités togolaises pour la mise en œuvre effective des recommandations inscrites dans le document-cadre en élaboration.

Commentaire d'article

Umalis