Economie

CEDEAO : Faire du Corridor Dakar-Abidjan-Lagos, un levier de développement du commerce inter-régional

Avec le soutien de plusieurs institutions internationales, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) vient d’élaborer un nouveau Programme Communautaire de Développement (PCD) en vue de la réalisation du Corridor Dakar-Abidjan-Lagos.  Le projet a un coût global de 45 millions de dollars.

Selon Dr Guevera Yao, Coordonnateur de la CEDEAO, le Programme Communautaire de Développement (PCD) est adopté par la conférence des Etats et de gouvernements de l’institution régionale en vue de booster le commerce intra-régional et rehausser le niveau de compétitivité des pays de l’espace CEDEAO. Le PCD est essentiellement axé sur le développement des infrastructures sur ce corridor. L’importance du Corridor Dakar-Abidjan-Lagos réside dans le fait que près de 75% des échanges dans l’espace transitent par cet axe.

Long de plus de 4000 km, le Corridor Dakar-Abidjan-Lagos est un chantier prioritaire pour la CEDEAO  et il bénéficie du financement d’organismes internationaux tels que la Banque Africaine de Développement (BAD). Selon les experts de la CEDEAO, il faudra privilégier également le Partenariat Public-Privé (PPP). Par conséquent, une table ronde des bailleurs de fonds est prévue en janvier 2018 à Abidjan pour aider la CEDEAO à lever les fonds nécessaires à la réussite du PCD.

Commentaire d'article

Umalis