Politique

Togo/Répression des Manifestations : le Bilan des victimes s’alourdit

Encore une victime de la sanglante et meurtrière répression des manifestations de l’opposition les 20 et 21 septembre derniers.  D’après la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH), il y a eu un autre décès à Sokodé plus précisément à Kparatao, ce qui vient alourdir le bilan des victimes.

On se rappelle qu’au soir de la répression sanglante, le chef d’escadron, Commandant du groupement de la Gendarmerie nationale de la région centrale, Abalo Yao dans son rapport à la Télévision Togolaise (TVT), disait qu’une dame « prise de panique suite à la détonation d’armes, a eu des malaises et a été transportée à l’Unité de soins périphériques et libérée aussitôt ».

Selon Me Raphaël Kpandé-Adzaré, président de la LTDH, intervenant ce mercredi sur la Radio Victoire Fm, la dame n’a pas survécu à la crise. « Je m’incline devant la mémoire de cette vieille dame de 67 ans », a-t-il déclaré.

La victime répond au nom de Sebabi Adiétou, âgée de 67 ans. Cela fait donc 5 personnes mortes dans cette répression et plusieurs blessés.

Commentaire d'article

Umalis