Politique

Selon Nathaniel Olympio, le vent de la démocratie soufflera au Togo d’ici fin 2017

Dans une intervention ce mardi sur une radio de la place, le Président par Intérim du Parti des Togolais s’est prononcé sur la question du référendum et des manifestations de l’opposition. La décision d’aller au référendum, comme résultante du vote au 2/3 des députés de l’Assemblée nationale du projet de loi du gouvernement, n’a pas suscité l’enthousiasme de Nathaniel Olympio, bien au contraire…

« Nous sommes dans une logique diamétralement opposée à cette question de référendum. Aujourd’hui le peuple est debout dans les rues. Nous ne pouvons même pas imaginer qu’on daigne organiser un référendum au Togo dans la situation que nous vivons actuellement », a justifié ce membre de la coalition des partis politiques de l’opposition organisatrice des dernières marches pacifiques au Togo.

« Les Togolais sont très mobilisés depuis quelques semaines et si nous continuons à être mobilisés comme ça, je pense et je suis persuadé que le Togo passera la fin de l’année dans une pleine et entière démocratie. Nous devons maintenir la pression sur ce régime-là parce que c’est la seule possibilité que nous avons après onze (11) années de négociation, de dialogue et d’entretien avec ce régime, la seule option qui reste aujourd’hui pour le peuple togolais, c’est de crier haut et fort ce qu’est sa volonté », a-t-il ajouté. Selon Nathaniel Olympio, le peuple togolais n’aspire qu’à la paix, la justice, la démocratie.

Commentaire d'article

Umalis