Société

Baisse des prix des hydrocarbures: la LCT exhume l’affaire du chauffeur tué le 28 février

Si certains se réjouissent de la revue à la baisse des prix des produits pétroliers, cela n’enchante guère la Ligue des consommateurs du Togo (LCT). Emmanuel Sogadji président de la LCT, trouve par contre que c’est le moment de remettre sur le tapis, l’affaire du chauffeur de Taxi tué par balles le 28 février dernier. C’était au cours des manifestations suite à la hausse des prix des produits pétroliers.

Selon Emmanuel Sogadji, le gouvernement n’a pas donné une suite à la demande des Universités sociales du Togo (UST) et de la LCT de faire la lumière sur cette affaire au lendemain de la mort du chauffeur. « Une rencontre a d’ailleurs eu lieu le 4 avril dernier entre les responsables du ministère du commerce, de la sécurité et des UST mais après, personne ne connaît les résultats des enquêtes ouvertes pour élucider cette mort », a-t-il dénoncé.

Rappelons que les nouveaux prix sont entrés en vigueur ce mardi 26 septembre sur toute l’étendue du territoire.

Commentaire d'article

Umalis