Société

Togo / Le #MANGOGATE pour faire la lumière sur les dernières manifestations

C’est plutôt en sa qualité de consultant en surveillance, documentation et rapportage des violations des droits de l’homme que Bruno Haden a lancé le 21 septembre dernier le hashtag MANGOGATE (#MANGOGATE) sur les réseaux sociaux. Par cette initiative, il appelle les autorités togolaises à situer au plus vite les responsabilités sur les décès survenus lors des manifestations pacifiques au Togo.

Il est plus connu comme secrétaire général de l’ACAT Togo (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture-Togo). « Mangogate est une manière générale d’appeler le gouvernement à nous donner le résultat des enquêtes sur les décès des manifestations publiques pacifiques au Togo », a confié Bruno Haden à la rédaction de l’agence Société Civile Média.

Rappelons que les dernières manifestations de l’opposition ont eu un lourd bilan : 4 morts, notamment à Mango et Bafilo. La mort d’une victime des répressions a été signalée hier. Il s’agit d’Agrigna Rachad qui, après avoir été blessé par balle le 20 septembre à Bafilo, a succombé à ses blessures. Il a été enterré ce samedi.

Commentaire d'article

Umalis