Santé

Plus de 4 millions de MILDA seront gratuitement distribués au Togo du 21 au 25 septembre

La cérémonie de lancement de la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide de longue durée d’action (MILDA) a eu lieu ce jeudi à Notsé. Elle a été présidée par le ministre togolais de la Santé, Mustapha Mijiyawa. En l’absence d’un vaccin efficace pour lutter contre cette maladie à l’origine de nombreux décès en Afrique, ces moustiquaires restent pour l’heure un moyen de prévention.

Depuis plusieurs années, le Togo est engagé dans la lutte contre le paludisme. Selon la Banque mondiale, il est parvenu à réduire de 40% la mortalité liée à cette pathologie. Par ailleurs, le Togo peut compter sur l’appui technique de la Fondation contre la malaria (Grande-Bretagne). Selon le Ministre de la santé et de la protection sociale, Moustafa Mijiyawa, cette troisième campagne vient renouveler celle de 2014, conformément au cycle de trois (3) ans recommandé par l’OMS, en vue du maintien de la couverture universelle en moustiquaires.

En effet, le paludisme constitue la première cause de consultation 37%, d’hospitalisation 24%, décès 17% et 3% de létalité selon le rapport des activités de lutte contre le paludisme au Togo en 2015. Pour sa part, le ministre a ajouté que d’un point de vue économique, le paludisme est responsable d’une perte supérieur à 1% du Produit Intérieur Brut. Par conséquent, 4.770.250 moustiquaires seront distribuées gratuitement aux populations sur des sites pré-identifiés sur la base d’un commun accord avec les autorités sanitaires de chaque localité et les membres de la communauté.

Commentaire d'article

Umalis