Agro-Environnement

Les ressources du fleuve Mono gérées équitablement entre le Togo et le Bénin

Lomé accueille depuis vendredi la session ministérielle de l’Autorité du bassin du Mono (ABM). Composé des représentants du Togo et du Bénin, cet organe est chargé de la gestion objective des ressources en eau du fleuve Mono et d’assurer le développement économique de la région.

Le fleuve Mono est un patrimoine naturel commun aux deux pays voisins : le Togo et le Bénin. Il a une longueur d’à peu près 467 km et draine un bassin versant d’environ 25 000 km2. Le Mono prend sa source entre la ville de Sokodé et la frontière avec le Bénin et se dirige ensuite vers le sud. Son embouchure constitue un point de frontière entre le Togo et le Bénin.

Notons que le ministre béninois de l’Energie, de l’Eau et des Mines, Jean-Claude Dona Houssou, et son collègue togolais de l’Hydraulique, Ouro-Koura Agadazi prennent part à cette session ministérielle. Des représentants de la Banque mondiale, de l’Agence française de développement (AFD), de la Cédéao et de l’UEMOA y sont également présents.

Commentaire d'article

Umalis