Faits divers

Une femme s’est fait voler 10 000F après avoir passé la nuit avec un inconnu

L’incident a eu lieu dans une banlieue de Lomé. Les colocataires d’un homme qui se fait appeler « Yorobo » ont été réveillés ce matin par les pleurs d’une dame d’à peu près la trentaine qui a été dépouillée de son argent. Son histoire ressemble à une farce mais, c’est pourtant la pure réalité. Qui doit-on blâmer ?

Selon le témoignage de la femme nommée Amélia, elle a été appelée d’urgence à rejoindre sa mère malade au village, dans une région au nord du pays. Alors qu’elle s’y rendait, il faisait déjà nuit et… malheureusement, elle n’avait pas suffisamment d’argent pour couvrir les frais du voyage et mettre également quelques sous de côté. Sa rencontre fortuite avec le nommé Yorobo est un coup de chance, a-t-elle pensé. Ce dernier a donc proposé à Amélia de passer la nuit avec lui moyennant quelques billets en plus des 10 000F qu’elle avait déjà dans sa valise.

Amélia a donc suivi l’inconnu jusqu’à son domicile. Il lui a servi à manger et Amélia a partagé son lit jusqu’au matin. A son réveil, quelle ne fut sa surprise de se retrouver toute seule dans la chambre ! Aucune trace de Yorobo, ni de sa moto. La pauvre femme a donc compris que celui-ci s’en est allé, l’abandonnant. Le cœur meurtri, elle s’est rhabillée et a voulu prendre de l’argent pour son déplacement. C’est alors qu’elle s’est rendu compte que sa bourse a été vidée. Le « Yorobo », qui se dit transitaire et qui se convertit parfois en conducteur de taxi-moto, est demeuré introuvable.

Commentaire d'article

Umalis