Politique

Manifestations à Mango: un enfant tué, des blessés, des personnes arrêtées…

Si la manifestation de l’opposition ce mercredi a été sans heurt à Lomé et dans d’autres villes, Bafilo et Mango ont payé un lourd tribut. Le bilan dressé par le colonel Yark Damehame, ministre de la sécurité, fait état d’un mort (enfant de 10 ans), des blessés, 9 interpellations et des dégâts matériels importants.

« Des actes inimaginables ont été posés par des manifestants identifiés comme ceux du PNP en train de s’attaquer aux domiciles où les forces de sécurité ont loué. Des manifestants d’UNIR, qui avait demandé à manifester ont été molestés », a indiqué le ministre. Selon lui, un enfant de 10 ans a également trouvé la mort, 24 blessés et 5 personnes arrêtées.

Bilan côtés dégâts matériels, 7 maisons saccagées et 3 incendiées, 3 véhicules et 10 motos brûlés. Le ministre a également parlé des armes de guerres retrouvées sur certains manifestants et six autres dans la nature.

Du côté de la ville de Bafilo, le patron de la sécurité au Togo a indiqué que, les forces de l’ordre et de sécurité ont dû faire usage de grenades lacrymogènes pour disperser un millier de manifestants ayant bloqué la nationale n°1. 71 manifestants blessés légèrement et 4 interpellations, c’est le bilan dressé.

Commentaire d'article

Umalis