Politique

Togo / Claude Ameganvi appelle les siens à sortir massivement les 20 et 21 septembre prochain

Les grandes manifestations pacifiques qui ont lieu depuis quelques temps sur toute l’étendue du territoire togolais ainsi qu’à la diaspora ont connu une trêve mais reprennent de plus belle. A l’initiative de certains partis de l’opposition, toute la population togolaise est appelée à descendre dans les rues les mercredi et jeudi prochains. Le Parti des Travailleurs s’inscrit également dans la dynamique. Voici le communiqué !

Tous aux grandes marches pacifiques des mercredi 20 et jeudi 21 septembre 2017 !

Le 11 septembre 2017, le Parti des travailleurs avait appelé le peuple togolais à participer massivement à la série de manifestations appelées les 12, 15, 20 et 21 septembre 2017 par le PNP et les partis politiques membres des regroupements CAP 2015 et GROUPE DES 6, Santé du peuple et le CAR. Suite à cet appel, le régime RPT/UNIR aux abois n’a cessé d’étaler son refus de faire droit à la détermination du peuple togolais à arracher le retour inconditionnel et immédiat à la Constitution originelle de 1992 et le droit de vote pour les Togolais de la Diaspora.

C’est ce que ce régime agonisant n’a cessé de montrer depuis le lundi 11 septembre à l’Assemblée nationale à travers sa comédie autour d’un inique nouveau projet de loi portant réforme constitutionnelle destiné à sauver et à maintenir en place les institutions de la dynastie EYADEMA-GNASSINGBE au premier rang desquelles Faure Essozimna, lui-même, comme président de la République. Cela, alors que, par millions et millions, le peuple togolais a pris d’assaut les rues des principales villes sur toute l’étendue du territoire togolais pour exiger le retour inconditionnel et immédiat à la Constitution originelle de 1992 et sa démission !

Dans cette situation, les manifestations appelées les mercredi 20 et jeudi 21 septembre 2017 doivent être l’occasion d’une nouvelle démonstration de force permettant au peuple togolais, dont la lutte bénéficie d’un soutien grandissant de par le monde entier, d’imposer ces aspirations désormais unanimes dans tout le pays :

  • 50 ans, Ça Suffit !
  • Retour à la Constitution originelle de 1992 et droit de vote pour les Togolais de la Diaspora !
  • Faure Essozimna EYADEMA-GNASSINGBE : Démission !

Informé que le PNP et les partis politiques membres des regroupements CAP 2015 et GROUPE DES 6, Santé du peuple et le CAR ont renouvelé leur appel à participer aux Grandes marches pacifiques à Lomé et dans les grandes villes de l’intérieur du pays les mercredi 20 et jeudi 21 septembre 2017 pour :

« d’une part :

  • exiger le retour à la Constitution originelle du 14 Octobre 1992, la révision du cadre électoral et l’instauration du droit de vote des togolais de l’étranger ; et d’autre part :
  • dénoncer la répression barbare de la manifestation pacifique publique des 19 et 20 Août 2017 ayant fait des morts et de nombreux blessés,
  • exiger qu’une enquête indépendante soit diligentée pour situer les responsabilités et traduire en justice les auteurs et commanditaires des violences des 19 et 20 Août 2017,
  • exiger la libération immédiate et sans conditions, de tous les prisonniers politiques, notamment les personnes arrêtées lors des manifestations pacifiques publiques des 19 et 20 Août 2017 et condamnées à de lourdes peine de prisons,
  • exiger l’arrêt immédiat des persécutions, des arrestations, des poursuites et des violences à l’encontre des militants et dirigeants du PNP,
  • exiger l’arrêt immédiat des entraves à l’exercice du droit constitutionnel de manifestation », le Parti des travailleurs renouvelle à son tour l’appel qu’il avait déjà lancé au peuple togolais à y prendre part massivement pour contraindre Faure Essozimna EYADEMA-GNASSINGBE à la DEMISSION afin d’en finir avec le règne de sa cinquantenaire dictatoriale dynastie au Togo.

Lomé, le 17 septembre 2017

Pour le Parti des travailleurs,

Le Secrétaire chargé de la coordination,

Claude AMEGANVI

Commentaire d'article

Umalis