Politique

UNIR de nouveau dans les rues les 20 et 21 septembre

Les militants et sympathisants du parti présidentiel Union pour la République (UNIR) ont pris gout aux manifestations de rues. Ils annoncent de nouvelles marches de soutien au président Faure Essozimna Gnassingbé pour son attachement aux valeurs d’unité nationale, de développement inclusif, de cohésion sociale et surtout de paix.

« Depuis les événements du 19 août dernier, nés des manifestations de rue d’un parti politique, l’on assiste à une vague de discours outrageants, des appels à la haine, à l’intolérance et à la révolte. Et surtout des appels à la démission du président de la République, Faure Gnassingbé, champion du parti UNIR. Face à cette situation, les militantes et militants du parti Union pour la République (UNIR) n’entendent pas rester insensibles ni inactifs. C’est pour cela qu’ils seront dans les rues de Lomé, dans un esprit pacifique pour réaffirmer leur conviction et exprimer leur profond attachement aux valeurs républicaines » a commenté une source à Lomégan, au siège du parti.

Les partisans du parti UNIR disent donc marcher pour la paix  et c’est leur réponse à la situation tendue qui prévaut dans le pays depuis un certain temps.

Il faut rappeler que la coalition des partis politiques l’opposition au lendemain de ses marches des 6 et 7 septembre derniers, avait appelé à de nouvelles mobilisations populaires les  20 et 21 septembre. Ces partis exigent le retour à la constitution de 1992, le vote de la diaspora et la libération des personnes emprisonnées après les manifestations du 19 août dernier.

Commentaire d'article

Umalis