Economie Politique

Togo / Manifestations des 6 et 7 septembre : Selon l’OTR, le Togo a perdu 1,5 milliard FCFA

A l’initiative des partis politiques de l’opposition togolaise, des sorties massives de la population dans les rues dans une dizaine de villes du pays ont marqué les journées des 6 et 7 septembre derniers. Alors que d’autres manifestations publiques s’annoncent, les conseillers d’Etat Noupokou Damipi et Djossou Sémondji ont présenté à la presse les impacts de la situation sociopolitique actuelle du Togo sur l’économie nationale.

Lors de cette sortie médiatique ce mercredi 13 septembre 2017, le gouvernement a dressé le bilan des implications engendrées par les manifestations publiques. D’après les évaluations de la situation économique du pays fournies par l’Office Togolais des Recettes (OTR), les manifestations de l’opposition de jeudi et vendredi derniers ont occasionné 1,5 milliard FCFA de pertes pour le Togo. Selon les conférenciers, une diminution des entrées et sorties des camions au Port autonome de Lomé, à cause du climat de tension qui a prévalu dans le pays, a résulté à une stagnation des recettes économiques du pays pendant ces deux jours.

Par ailleurs, il y a eu l’interpellation de 86 personnes en marge des manifestations des 6 et 7 septembre. Selon les propos de M. Djossou Sémondji, ces personnes ont été examinées et ont bénéficié d’un suivi médical afin de s’assurer qu’elles ne présentent aucune trace de torture avant d’être remises en liberté. Pour sa part, l’opposition appelle le peuple togolais à de nouvelles manifestations publiques les 20 et 21 septembre prochains.

Commentaire d'article

Umalis