Sports

Togo /Lourde sanction de l’AIBA:aazad Kelani Bayor fait de saisissantes révélations

Suspendu de toute activité liée à la boxe par l’AIBA  (Association internationale de Boxe), instance dont il est le vice président, Aazad Kelani Bayor donne sa version des faits sur cette affaire. Approché par des médias de la place, le président du CNOT affirme que les raisons données pour justifier la sanction portée contre lui n’est aucunement fondée. Pour M. Bayor,il s’agit d’une machination orchestrée sciemment pour nuire à sa carrière.

Azad Kelani Bayor a, sans détours, pointé du doigt le président de l’AIBA, le professeur Wu Ching-kuo qui dirige l’association depuis 2006. Selon M. Bayor, ce dernier brandit cette sanction pour « couvrir ses arrières « .

« C’est un menteur et un voleur, il est acculé de tous parts par des dossiers de détournements de fonds et de fraudes.Il essaie juste de détourner les attentions », a déclaré sans retenue le vice président de l’AIBA sur la radio privée Pyramide FM.

Sur les plateaux de la télévision sportive Télé Sport, le vice président va plus loin. « M.Wu Ching-kuo sait que son intégrité morale est remise en question. A l’approche des élections pour le poste de présidence, il essaie d’écarter des potentiels concurrents. Je suis l’une des personnes qui remplissent les conditions pour ce poste. En me sanctionnant, il aurait ainsi plus de chances de son côté. Ayant travaillé avec lui pendant des années, je connais bien ses méthodes, il a l’habitude d’écarter par tous moyens les personnes gênantes afin d’avoir la voie libre », a soutenu M.Bayor.

Ces dernières années,  les officiels et arbitres de l’AIBA  ont dû faire face à des accusations de corruptions. Plusieurs décisions arbitrales ont été contestées (notamment aux jeux olympiques de 2008 et de 2012) et ont donné lieu à de nombreuses interrogations.

 

Commentaire d'article

Umalis