Justice

Togo: Marche Unir/Aboudou Assouma porte plainte pour sa supposée participation

Dans un courrier adressé au procureur de la République Togolaise, le Président de la Cour constitutionnelle du Togo, Aboudou Assouma, accuse deux de ses compatriotes Togolais. Il leur est reproché d’avoir diffusé des « fausses informations « sur sa personne.

La plainte émise  par le sieur Assouma est portée  contre «un fonctionnaire du ministère des Transports et le Directeur de publication du journal ‘’Triangle des Enjeux’’.

Cette action judiciaire du président de la cour constitutionnelle découle de la marche organisée le 29 août dernier à Lomé par le parti présidentiel UNIR.

La présence de plusieurs autorisés du pays à cette manifestation a soulevé une vive polémique au sein de l’opinion. Des grands hommes comme le Président du parlement, Dama Dramani, le Premier ministre Selom Klassou entre autres ont été pointés du doigt. Sur les réseaux sociaux (en l’occurrence Facebook et Whatsapp), une photo attribuée à A. Assouma avait abondamment circulé comme preuve palpable de sa présence physique à cette sortie politique.

Mais l’homme de droit nie tout en bloc. Dans son courrier adressé au procureur de la République, M. Assouma accuse dans sa plainte les deux personnes suscités d’avoir orchestré dans les médias et sur les réseaux sociaux «une machination malveillante qui jette un discrédit sur l’institution qu’il dirige».  Le premier est accusé d’avoir diffusé sur les réseaux sociaux des informations affirmant que M. Assouma avait participé à la manifestation organisée par UNIR  le 29 août dernier dans les rues de Lomé et le second a relayé l’info dans son journal avec ce titre: »Au Kenya la Cour annule le scrutin présidentiel. Au Togo Aboudou Assouma marche pour le RPT/UNIR. »

Selon des précisions des proches de l’actuel président de la Cour Constitutionnelle du Togo , l’intéressé était en Europe «depuis plusieurs jours pour des besoins sanitaires lors de la marche d’UNIR » Pour eux, les traits physiques de M. Assouma ont juste été confondus à ceux d’une autre personnalité.

 

Commentaire d'article

Umalis