Société

Togo / Le blocage de l’accès à Internet comme riposte aux nouvelles manifestations mis à exécution ?

Selon une source au sein de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), le gouvernement serait sur le point de bloquer à nouveau l’accès à l’Internet au Togo. Cette mesure constituerait une réponse aux nouvelles manifestations antigouvernementales qu’organise l’opposition dans les jours qui viennent.

En représailles aux manifestations publiques des 6 et 7 septembre derniers dans plusieurs préfectures au Togo, la connexion Internet avait été interrompue au Togo dans la nuit du 05 au 06 septembre derniers. Elle ne sera rétablie que cinq jours plus tard sans aucun justificatif de la part du gouvernement. Cette situation a été dénoncée par les togolais de tout bord politique et de toute classe sociale. Car, l’internet – aussi lent que soit son débit – est devenu à ce 21ème siècle, le « pain quotidien » de tout togolais.

Cependant, selon des indiscrétions, les internautes Togolais pourraient être totalement coupés du monde en fin de journée de ce mardi 12 septembre et à la veille des deux grandes marches de l’opposition annoncées pour les 21 et 22 septembre prochains suivies de sit-in sur toute l’étendue du territoire national. D’après les organisateurs, ces marches visent à maintenir la pression sur le gouvernement et l’amener à opter pour le retour à la constitution de 1992.

Commentaire d'article

Umalis