Politique

Manifestations: aucun incident n’a été enregistré à Dapaong selon le Prof Aimé Gogué

Alors que la manifestation du mercredi 6 septembre s’est déroulée dans le calme à Lomé comme à l’intérieur du pays, il n’en est pas de même pour le deuxième jour. Dans la capitale togolaise et certaines villes, les manifestants ont été encore réprimés. Par contre à Dapaong, le calme a encore prévalu.

« Le premier jour j’étais à Tandjouaré, il y avait une foule assez bien. Le deuxième jour j’étais à Dapaong. Là, la mobilisation était de taille que le premier jour. Des gens ont été très enthousiastes et ont adhéré aux revendications de l’opposition. C’était une manifestation très bien réussie », a déclaré le Professeur Aimé Gogué, président de l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI) et l’un des coordonnateurs des deux manifestations pacifiques de l’opposition au Nord du pays.

Selon M. Gogué, quand les forces de l’ordre ne provoquent pas, les manifestants sont aussi calmes. C’est ainsi que le président de l’ADDI a expliqué le caractère pacifique de la marche de Dapaong. « Les forces de l’ordre ont joué leur rôle convenablement », a-t-il ajouté.

Notons que les leaders des partis politiques organisateurs des marches du 6 et 7 septembre vont situer la population de la suite à donner au mouvement l’après-midi de lundi.

Commentaire d'article

Umalis