Politique

Togo : Que cache le report du sommet Afrique-Israël

Initialement prévu pour se tenir du 23 au 27 octobre 2017 à Lomé, le  sommet Afrique-Israël  vient d’être reporté sine die . Selon la chaîne israélienne  i24news, ce changement de programme est souhaité par le président togolais Faure Gnassingbe.

Des  sources proches de la présidence de la République togolaise précisent que  ce report a été demandé afin de mieux préparer l’évènement. Le Togo  tente difficilement de convaincre les chefs d’Etat africains de faire le déplacement de Lomé. En août dernier l’Agence Ecofin annonçait la confirmation de 20 présidents africains.

Faut-il  le rappeler, le sommet Afrique-Israël que le Togo souhaite abriter ne fait pas l’unanimité sur le continent. Des pays comme le Maroc et l’Afrique du Sud n’apprécient pas les démarches des autorités togolaises.

A la guerre diplomatique, s’ajoute la tension politique togolaise que le président Faure Gnassingbé a du mal à maitriser. Le pays a été privé d’Internet pendant une semaine afin d’étouffer l’ampleur  des manifestations des partis politiques de l’opposition qui réclament entre autres, le retour à la constitution non toilettée de 1992 et le départ de Faure Gnassingbé.

Commentaire d'article

Umalis