Société

Togo / Manifestations des 6 et 7 septembre : Des OSC entrent dans la danse !

Au cours d’une conférence de presse conjointe, des Organisations de la société civile togolaise (OSC) garantissent aux partis politiques de l’opposition leur soutien et adhésion aux revendications des manifestations populaires des mercredi 6 et jeudi 7 septembre à Lomé et à l’intérieur du pays. Elles disent un retentissant « non » aux violations des droits de l’Homme, à la répression systématique des manifestants à mains nues et au refus d’alternance.

Après la présentation en bref de la situation sociopolitique qui prévaut actuellement au Togo, ces Organisations de la société civile en sont venus au constat qu’ « en lieu et place des réformes politiques, le pouvoir préfère plutôt s’adjuger la paternité du plus grand nombre de dialogues et de commissions illusoires ». Par conséquent, elles proposent « la mise en place d’une commission crédible pour faire la lumière sur ces actes » tout en s’inclinant devant la mémoire des victimes des 19 et 20 août derniers et souhaitant un prompt rétablissement aux blessés lors de ces évènements.

Par ailleurs, ces OSC dont le TJP, REJADD Togo, Action Sud, Solidarité Planétaire, CRAPH, Nouveau Citoyen lancent un appel pressant à toute la population sans distinction d’appartenance politique, ethnique, religieuse ou autres à se mobiliser pour participer massivement aux manifestations pacifiques des 6 et 7 septembre prochains en prélude à la grande mobilisation qu’ils comptent organiser dans l’avenir.

Notons que les points essentiels des revendications sont les réformes constitutionnelles et institutionnelles, le retour à la constitution de 1992 et le droit de vote de la diaspora qui, selon ces OSC, « demeurent les causes profondes de la léthargie dans laquelle se trouve le pays ».

Commentaire d'article

Umalis