litterature

« Le tribut de la vie », le nouveau-né de la Littérature Togolaise

L’informaticien et écrivain togolais Festus Tamekloé est de retour sur la scène littéraire togolaise. Après son recueil de poèmes « Dans l’océan de mon cœur », il revient avec un nouveau chef d’œuvre « Le tribut de la vie », qui n’est rien d’autre que la description des problèmes sociaux. En d’autres termes, l’auteur fait savoir que tout être humain doit à la vie.

Ce roman de 180 pages et divisé en 38 scènes n’est que la première partie d’une série de 5 volumes. A travers les différentes lignes de ce roman rédigé sous forme de scénario, Festus Tamakloé veut faire savoir à tout un chacun que tout a un prix dans la vie. Et l’emploi du mot « Tribut » qui signifie « Dette », n’est pas le fruit d’un hasard. « Vous savez, le mot tribut est un mot en soi ambigu de par son sens. Ici, nous voulons utiliser le mot tribut comme une dette que nous avons, vis-à-vis, à payer à la vie. Je dis souvent aux gens que la vie n’est pas un jardin d’enfant. Et ici, rien ne se cadeaute. Alors pour obtenir tout ce que vous voulez dans la vie, il faut se battre », a expliqué l’auteur.

Et d’ajouter, « Dans ce roman, je parle des problèmes sociaux, les plus simples. Comment les gens, dans leur village, doivent faire 2 ou 3 Km à pied sous le soleil suffoquant pour aller à l’école et revenir. Koffi, l’auteur principal du livre, parfois revient du lycée, et comme il n’y a pas de nourriture à la maison, il est obligé d’aller au champ chez ses parents pour manger puis retourner à l’école. Alors que de l’autre côté, en ville, il y a certains qui ont trop de moyens et qui en abusent. Le ciseau social est frappant. Et il y en a d’autres qui sont également obligés de se prostituer pour pouvoir gagner leur pain quotidien. Vous voyez que certains sont nantis alors que d’autres ne le sont pas. C’est la vie de tous les jours ».

Festus Tamakloé est Ingénieur informaticien de gestion de formation. Passionné des Lettres, il a déjà à son actif un recueil de poèmes intitulé « Dans l’océan de mon cœur » et « Le Tribut de la vie » est son second chef d’œuvre. Il est né en janvier 1979 au Togo.

 

Commentaire d'article

Umalis