Santé

Togo / Région des Plateaux : Donner la vie à un enfant sain sans perdre sa vie

D’après une étude démographique réalisée au Togo en 2014, le risque de mortalité maternelle et néonatale est plus élevé dans la région des Plateaux et dans plusieurs localités reculées. Par conséquent, l’Agence Française de Développement (AFD) et Plan international ont financé à hauteur de 2 milliards de FCFA un projet visant à améliorer la santé mère-enfant.

En effet, sur 1.000 nouveau-nées, 49 meurent avant l’âge d’un an, 27 meurent dans le premier mois de leur vie et le rapport de mortalité maternelle est estimé à 401 décès maternels pour 100.000 naissances. Pour que ces chiffres subissent une baisse dans les prochaines années, 10 structures sanitaires de la région des Plateaux seront réaménagées et équipées pour offrir des services de qualité. Aussi, des séances de sensibilisation auront lieu au sein de la population. Car, plus elle est instruite sur le phénomène, mieux elle s’impliquera dans la lutte.

Notons que ce nouveau programme s’étend sur 3 ans et s’inscrit dans le cadre d’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) pour un accès universel à la santé de reproduction. Par ailleurs, le gouvernement compte réduire de 20% la mortalité néonatale, encore très élevée dans la région (34%) et  ainsi, améliorer significativement la santé de la mère  à l’enfant.

Commentaire d'article

Umalis