Culture & Réligion

Togo / Des milliers de togolais ont dit hier « Touche pas à ma paix »

Organisé par l’association A2P (Artistes pour la Paix), le concert « Touche pas à ma paix » a eu lieu dans la soirée de ce vendredi 1er septembre au stade de Kégué. Sur la grande scène érigée au cœur de la pelouse du stade de Kégué, plusieurs artistes ont presté avec un seul message : la paix au Togo. Toutefois, le public a été déçu de l’absence de Fally Ipupa, Barabas du groupe Toofan, d’Almok et de bien d’autres.

C’est un grand public qui a répondu à l’invitation à ce grand concert gratuit « pour la paix au Togo ». Au premier rang, on note la présence de plusieurs ministres du gouvernement togolais, des députés, des autorités publiques du pays ainsi que des responsables de haut rang. La foule n’a pas été que spectateur, elle a surtout participé à cet évènement en reprenant en chœur les refrains des chansons et en accompagnant les artistes par des applaudissements au cours de leurs prestations. Ceux-ci ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour égayer ceux qui ont fait le déplacement et leur fait oublier la désolation qu’ont causée les derniers évènements dans le pays.

Cecile Meba, Poundy Cisse, Djifason, Master Popa, Caporal Wisdom, Gogoligo, Sessime, Mink’s, Dibidobo, Zeynab, Etane, Black T, le groupe Revolution, Senza et autres ont fait vibrer le terrain de Kégué par leurs voix et leurs musiques. Pour l’artiste camerounais Mink’s, il est important d’avoir à l’esprit que « la paix ne vaut rien, mais aussi rien ne vaut la paix ». Aussi, comme le disait Feu président ivoirien Félix Houphoët Boigny, « la paix n’est pas un mot, c’est un comportement ». C’est un message adressé à tous les togolais : du président de la République au citoyen lambda sans distinction d’appartenance politique.

Commentaire d'article

Umalis