Politique

Gerry Taama dit ne pas comprendre … en quoi la paix est-elle menacée au Togo ?

Depuis les manifestations du 19 août au Togo, le président du parti politique Nouvel Engagement Togolais (NET) n’a cessé de réagir spontanément par rapport à la situation sociopolitique qui prévaut au Togo. Voici l’analyse qu’il fait à propos du fait que la paix est menacée dans le pays et du concert dit « pour la paix ».

Parfois, on ne comprend plus.

Un jour, des militaires ont tiré sur deux gamins innocents à Dapaong, à bout portant. Ils sont morts et personne n’a parlé de menace à la paix.

Un jour, les habitants de Niamtougou ont résisté aux militaires envoyés pour mater un soulèvement consécutif à l’emprisonnement d’un Enseignant. Ils ont saccagé le commissariat. Le ministre de la sécurité s’est même déplacé dans la ville et a calmé les populations. L’enseignant à été libéré. Il n’y avait pas de menace à la paix.

Un jour, les étudiants de Kara ont pourchassé les militaires venus les disperser. Les rôles s’étaient inversés. Mais il n’avait pas de menace à la paix.

Un jour, Mango s’est soulevé contre un projet de nouvelle « faune « , des véhicules militaires ont fauché des manifestants, un Commissaire à été tué, mais la paix était préservée.

Je pourrais citer encore d’autres exemples, mais personne n’a jamais remis en cause notre désir d’être ensemble.

Le 19 août dernier, des marches ont eu lieu dans plusieurs villes au Togo. Il y’a eu des morts, des mises à sacs d’édifices publics, des blessés, dans tous les camps. En réalité, des choses dont nous sommes habitués dans ce pays singulier, et subitement, on nous brandit les menaces à la paix. Et pourtant, Les morts sont toujours du côté des manifestants. Qui menace donc la paix ? Voilà des choses que je ne comprends pas.

Tout organisateur est libre de financer le concert qu’il veut. Et je n’en veux pas aux artistes qui prennent part à ce concert. J’aime bien Fally Ipupa et mon fils adore sa musique. Personnellement j’aime les Toofan. Ces garçons font la fierté du Togo. Gogoligo à un humour caustique, et tous ces artistes doivent vivre.

Quand Alberto Olympio faisait son entrée politique il a organisé un concert. Il avait les moyens. Si aujourd’hui un magna de l’opposition à des moyens, Les mêmes artistes viendront chanter. C’est leur business.

Mais de grâce, ne faisons pas d’amalgames. Il n’ya aucune menace ni terroriste ni djihadiste sur le Togo. Le président Faure est d’ailleurs entouré de musulmans qui occupent de hauts postes, autant dans la hiérarchie militaire que civile. Les seuls terroristes que je connaisse donc, c’est ces milliers de Togolais qui cherchent un travail, Qui veulent pouvoir soigner leurs proches, éduquer leurs enfants. Des Togolais qui se cherchent, et qui par dépit sortent l’exprimer dans la rue. Et qu’on tue. J’aime ces terroristes là, Ils sont le visage de notre pays.

Si ce concert devrait avoir un sens, ce serait qu’il soit organisé à la mémoire de nos morts. Morts à Sokodé, mort à Mango, morts à Dapaong, morts à Lomé, morts à Atakpamé …

Il faut par contre faire attention, C’est quand on commence à trop parler de paix qu’on finit par la perdre. Le Togo est en paix et il ne faut pas trop en parler. Le diable n’est jamais trop loin.

Je suis toujours en brousse. Aurais je été à ce concert si j’avais été à Lomé, non, hélas. Pas pour ce motif. D’ailleurs, pourquoi ne pas le dénommer simplement concert de la tabaski. Les gens aiment trop palabre dans ce pays.

Je ne m’appesantis pas sur l’argent en jeu. Si on ne le donnait pas aux artistes, on ne me l’aurait pas donné de toute façon.

Bonne fête de Tabaski à tous les musulmans.

Gerry Tama

Commentaire d'article

Umalis