Politique

Une opération de recherche d’armes qui fout la trouille au sein de la population à Sokodé

Le 23 août dernier, le Colonel Inoussa Djibril avait annoncé à la Télévision togolaise des fouilles de terrain pour retrouver les armes que les manifestants auraient arraché lors de la manifestation du PNP à Sokodé. Mardi dernier, une opération de recherche a été menée dans plusieurs quartiers de ladite ville à cet effet par des hommes en uniformes, ce qui a provoqué une psychose au sein de la population.

L’opération de recherche d’armes et de matériels volés lors de la destruction du commissariat de Sokodé, a été menée dans les quartiers de Kpangala, Kwaworo et Tchawanda le mardi 29 août par des militaires, policiers et des gendarmes selon les informations.

Munis de mandats de perquisition, ces hommes en uniformes ont fouillé toutes les maisons des quartiers précités. La ville de Sokodé vit la peur au ventre après le passage des corps habillés. « Après avoir fouillé la maison, ils m’ont remercié mais j’avais très peur et cette peur ne me quitte pas jusqu’à présent », témoigne un habitant cité par une source.

Et d’ajouter, « les jeunes à cause de la peur, ont décidé d’aller se réfugier dans d’autres villes ».

 

 

Commentaire d'article

Umalis