Société

30 Mois à China Road Brige Corporation pour la réfection de la route Lomé-Vogan-Anfoin

Encore 30 mois de souffrance pour les usagers et riverains de la Nationale N°34, Route Lomé-Vogan-Anfoin. C’est le délai d’exécution accordé à l’entreprise chinoise China Road Brige Corporation, pour la réhabilitation de cette route légendaire qui a souffert pendant près de 2 ans de la mauvaise gouvernance et des rétrocommission. Visiblement les travaux de réfection ont repris depuis quelques jours, a confirmé le ministre en charge de la culture, Guy Madjé Lorenzo.

Le gouvernement togolais semble être touché par la souffrance de tous ceux là qui empruntent la nationale N° 34. A l’occasion de la fête d’Adzinukuzan le week-end dernier à Vogan, le ministre Guy Madje Lorenzo a rassuré les populations de Vo de la reprise des travaux de réhabilitation de cette route. « L’année dernière, à la même place, nous avions évoqué les travaux de réhabilitation de la route nationale N°34 Lomé-Vogan-Anfoin. Comme vous avez pu le constater, ces travaux ont pris de retard pour des questions administratives et marché. Désormais, l’entreprise China Road Brige Corporation a eu ce marché. La date d’approbation du marché est au 10 août et les travaux de démarrage effectif ont commencé », a-t-il indiqué.

« Les approvisionnements en matériaux de construction notamment sable, gravât, concassé et fer en béton sont en cours. L’entreprise a démarré les travaux sur la section Urbaine allant du collège saint Joseph à Kégué. Elle entend réhabiliter et libérer cette section dans les meilleurs délais. Pendant ce temps, les travaux démarreront sur les autres sections. Les travaux d’installation de la seconde base vie de l’entreprise, démarreront en septembre à Hahotoé. A partir de cette seconde base vie, à part celle située à Agoè moto-cross, l’entreprise démarrera les travaux sur les autres sections de la route. Notamment Kégué-Djagblé, Djagblé-Vogan, Vogan-Anfoin, dans les meilleurs délais », a ajouté le ministre.

 

Commentaire d'article

Umalis