Politique

Togo/Réformes: le CPP brise le silence et exhorte le gouvernement à faire diligence

Le feuilleton qui a suivi les manifestations synchronisées organisées par le Parti national panafricain (PNP) le 19 août dernier ne cesse de susciter des réactions, allant même jusqu’à ressusciter certains partis politiques. Le dernier en date qui vient de sortir de son mutisme est la Convergence patriotique panafricaine (CPP).

C’est par le biais d’un communiqué que Francis Ekon président de la Convergence patriotique panafricaine (CPP), parti créé par l’ancien premier ministre Edem Kodzo, a abordé la situation sociopolitique du Togo.

Tout en présentant ses condoléances aux familles des victimes, la CPP exhorte le gouvernement à faire diligence par rapport aux réformes tant souhaitées, « afin que les réformes tant souhaitées par les Togolais soient rapidement faites, en vue d’éviter à notre pays de nouvelles crises qui seront de nature à remettre en cause les acquis démocratiques et surtout à saper l’image de notre pays le Togo ».

S’adressant aux manifestants, la CPP les exhorte à respecter les institutions de la République pour dit-elle, « éviter la violence et le bain de sang sur la terre de nos aïeux ». Aux forces de l’ordre et de sécurité, la formation politique présidée par Francis Ekon, les conseille de jouer leur rôle républicain, celui d’assurer la sécurité du peuple.

Commentaire d'article

Umalis