Société

Le Conseil National de la Jeunesse fait 4 recommandations aux jeunes togolais

A l’issue des évènements déplorables qui ont eu lieu au cours des marches synchronisées organisées par le PNP (Parti National Panafricain) dans plusieurs villes du Togo le 19 Août dernier, le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) a retenu 4 leçons essentielles.

D’après les responsables du CNJ, la réaction de l’association est motivée par le fait que la violence qui a suivi ces manifestations du 19 Août dernier a eu un lourd bilan : deux (2) morts, des blessés ainsi que des dégâts matériels importants. Par ailleurs, la paix sociale a été fragilisée et les activités socio-économiques ont ralenti dans le pays. Dans une déclaration publique, le CNJ constate avec amertume que la jeunesse togolaise a été manipulée à travers les médias et des réseaux sociaux.

A cet effet, l’association de Régis Batchassi a fait quatre recommandations à l’endroit de la jeunesse togolaise : « avoir un engagement politique responsable et la culture des valeurs de civisme, de tolérance et du patriotisme », « éviter la radicalisation ou les propagandes extrémistes, ethnocentriques et discriminatoire », « renouer avec l’effort dans le travail, le respect de la chose publique et le sens du devoir » et enfin « faire une utilisation responsable des réseaux sociaux ».

Selon le CNJ, la solution à la crise actuelle réside dans « le renforcement de l’écoute et du dialogue avec les jeunes par la proximité ainsi que leur formation et leur implication active dans les instances de réflexion et de décision » en vue de préserver la paix durable et faciliter l’essor de notre nation.

Commentaire d'article

Umalis