Technologie

Économie Numérique 2018-2022 : « Chaque Togolais aura un point d’accès internet »

Un nouveau quinquennat s’ouvre pour l’Economie Numérique au Togo. Au cours d’une réunion présidée par Cina Lawson, la ministre en charge du secteur, les discussions étaient axées sur les nouvelles stratégies à mettre en œuvre pour la période 2018-2022. Avant d’entamer cette nouvelle étape, un bilan des 5 ans en achèvement a été dressé.

Selon la ministre, les activités du quinquennat toujours en cours peuvent être subdivisées en (04) principaux axes. Il s’agit de l’amélioration du cadre réglementaire pour mobiliser davantage d’investissements, la dynamisation du marché visant à encourager l’émergence d’offres de services de qualité à des prix abordables, l’accès des populations urbaines et rurales à la connexion Internet et les efforts entrepris pour l’implication des TIC à tous les niveaux de la vie socioéconomique à travers la démocratisation des usages, l’encouragement à la formation et à la recherche en matière des TIC.

Par ailleurs, plusieurs réalisations sont à signaler : l’attribution d’une licence 3G à l’opérateur de téléphonie mobile Moov-Togo, l’arrivée de deux (2) nouveaux fournisseurs d’accès internet, le projet E-gouvernement qui a pu connecter 560 bâtiments publics de Lomé à l’Internet haut-débit et la construction d’un point d’échange internet (IXP).

Pour le prochain quinquennat 2018-2022, le ministère en charge de l’Economie numérique entend mettre le cap sur la modernisation des outils des secteurs d’activité économique afin que chaque togolais puisse avoir accès à Internet. A cet effet, une nouvelle politique est en cours d’élaboration afin de détailler les orientations et stratégies à adopter.

Commentaire d'article

Umalis