Media

Togo/Agression du journaliste Joseph GADA:des organisations de presse montent au creneau

Le 21 août dernier le journaliste Joseph Gadah, responsable du journal « économie et développement » a été menacé à La sortie d’une émission débat à laquelle il a participé sur une radio de la place. L’incident à fortement déplu à certaines organisations de presse,notamment l’OTM, le CONAPP, l’UJIT, l’URATEL, le PPT, le SYNJIT et l’ATOPPEL. Dans un communiqué conjoint, ces organisations ont dénoncé cet acte.

Selon les termes du communiqué, »  les menaces proférées ainsi que la tentative d’agression sur le journaliste ont été perpétrés par un groupe de conducteurs de taxis-motos. »A la fin de l’émission, un groupe de conducteurs de taxis-motos surexcités, a envahi la devanture de la radio, bloquant la circulation, tentant de s’en prendre physiquement au confrère Joseph GADAH pour ses analyses et commentaires exprimés lors du débat. Ils ont proféré des menaces claires sur sa personne, sur tous les journalistes qui ne soutiendraient pas ce qu’ils considèrent comme «une révolution en marche», ainsi que sur leurs familles »,explique la note.

Le forfait se serait également étendu aux journalistes dont les propos n’iraient pas dans le sens de cette « révolution en marche ».

Les 7organisations  condamnent ces actes et bien d’autres qu’elles considèrent comme des entraves à la liberté d’expression et à la liberté de presse,et   « invitent instamment les leaders des partis politiques à sensibiliser leurs militants afin d’éviter ce genre de comportements à l’encontre des professionnels des médias dans l’exercice de leur profession ».

Commentaire d'article

Umalis