Société

L’ONG « Les Amis de la Terre » dit « Non » à l’exploitation du pétrole au Togo

Cette association compte impliquer les communautés à la base dans la lutte contre toute forme d’exploitation de pétrole au Togo par l’élaboration de plaidoyers axés sur les « impacts négatifs de l’exploitation du pétrole sur l’environnement et sur la vie des populations ». A cet effet, un atelier de deux jours a regroupé plusieurs organisations de la société civile et des représentants des communautés de pêcheurs.

« L’exploitation du pétrole a beaucoup de conséquences négatives et peu d’avantages sur le plan environnemental, économique et social », a indiqué Kwami Kpondzo, Coordonnateur des Campagnes à l’ONG « Les Amis de la Terre ». Par conséquent, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet : « Non à l’exploitation du pétrole au Togo : mobilisation et renforcement de capacités des communautés affectés (pêcheurs et transformatrices de poison) ». Elle appelle les participants à se mobiliser pour résister contre l’exploitation du pétrole au Togo.

« Il s’est agi spécifiquement de faire le lobby et un plaidoyer auprès de la commission technique en charge des questions environnementales et de développement économique à l’Assemblée Nationale, un document de non exploitation du pétrole sera élaboré à cet effet et soumis aux parlementaires », a indiqué le Coordonnateur des Campagnes à l’ONG « Les Amis de la Terre ».

Commentaire d'article

Umalis