coopération Politique

Crise au Togo: Le Ghana ne veut pas de « réfugiés  » Togolais sur son territoire

Selon le site fmliberte.com basé aux États ,le Ghana à décidé de renforcer son arsenal sécuritaire à sa frontière qui le lie au Togo. Cette disposition du Pays vise à proteger le territoire des déplacements massifs des togolais vers son territoire face à la situation sociopolitique qui prévaut actuellement Au Togo .

 

En 2005, la crise provoquée par la prise du pouvoir de Faure Gnassingbe suite au décès de son père a  entraîné un grand nombre de déplacés du Togo vers le Ghana voisin. Selon les indiscrétions,  cette situation n’a pas plus aux populations ghanéennes qui parlaient d’une « invasion ».

Les autorités ghannéennes veulent donc inviter une seconde « invasion » en veillant à limiter l’accès du pays aux Togolais qui prévoient  s’y aventurer.

 

A cet effet, le surintendant en chef, Alex Adu, deuxième commandant en charge du Service dans la région de Volta, a déclaré à l’Agence de presse du Ghana que le personnel militaire va désormais faire des patrouilles le long des frontières du nord au Sud chaque heure pour éviter que des personnes en situation irrégulières entrent illégalement dans le pays.

 

Alex Adu a également affirmé  que son service suivait de près l’évolution de la situation au Togo et avait élaboré des stratégies pour gérer « toute situation malheureuse ».

 

Commentaire d'article

Umalis