Politique

Togo / Le parti Unir sommé de respecter la loi du 16 mai relative à l’organisation des manifestations publiques

A l’issue d’une réunion tenue jeudi dernier, les membres du parti au pouvoir, Union pour la République (UNIR) ont annoncé descendre dans les rues les 29, 30 et 31 août prochains pour des marches « républicaines et citoyennes ». Mais jusqu’alors, les lieux de rassemblement et les itinéraires demeurent dans le secret des dieux. Que fait le parti de la loi du 16 mai relative à l’organisation des manifestations publiques ?

D’après l’article 12, « l’autorité administrative compétente qui reçoit la déclaration peut faire connaitre ses observations et recommandations notamment en ce qui concerne le lieu, l’itinéraire, la sécurité et les secours d’urgence raisonnables dans un délai de 72 heures avant la date prévue pour la tenue de la manifestation ». Plus précisément, l’article 13 stipule que « la déclaration préalable doit être faite au moins cinq (05) jours ouvrables et aux heures de service avant la tenue de la réunion ou de la manifestation ». Si jusqu’au soir du jeudi 24 août, les itinéraires ne sont pas encore révélés, quel rapport avec la loi ?

Conformément à ces lois, un courrier devrait être envoyé des jours plus tôt au ministre de l’administration territoriale précisant l’objectif de la manifestation, les lieux de rassemblement et les itinéraires. Cela a-t-il été fait ? Si oui, pourquoi les lieux de rassemblements et itinéraires ne sont pas encore connus ? Le parti Unir, est-il au-dessus de la loi ? Autant de questions demeurées sans réponse jusqu’à ce jour, à 48 heures du premier jour des marches « républicaines et citoyennes ».

Commentaire d'article

Umalis