Politique Uncategorized

Togo/Marches reprimées du PNP: Les explications confuses des FAT

Après les échauffourées du 19 juillet dernier, plusieurs personnalités, partis politiques, organisations de défense des droits de l’homme sont montés au créneau pour dénoncer la « répression meurtrière » des forces armées du Togo . Indexés, ces derniers ont pris la parole mercredi dernier sur la télévision nationale pour se justifier . C’était par la voix du  colonel Djibril Inoussa , porte-parole des FAT qui  a été reçu sur les plateaux de la TVT dans le journal de 20heures.

Comment expliquer la présence des forces militaires sur le lieu d’une manifestation publique sensée être encadrée par les forces de l’ordre ?

C’est la première question à laquelle a été soumise le colonel Djibril Inoussa . Après avoir prononcé une litanie de remerciements à l’endroit de la TVT et du gouvernement togolais, le colonel donne une réponse brève «  les militaires sont intervenus pour soutenir les forces de l’ordre pris à parti par les opposants » . Pour Djibril Inoussa ce sont  les manifestants qui ont déclenché des actes de violences sur les forces de l’ordre qui malgré tout sont restés pacifiques, ce qui explique pourquoi leurs armes ont été arrachés.

Pourquoi ne se sont-ils pas alors défendus devant l’extrême menace, a  questionné  la journaliste. « Nos soldats sont professionnels et ont observé la consigne qui était de ne pas tirer sur des civiles à mains-nues. Il est inconcevable qu’une force létale soit utilisée contre nos populations en temps de paix »,a laissé entendre Djibril Inoussa.

Les militaires ont-ils fait preuve de désobéissance envers leur supérieur hiérarchique? Yark Damehame avait pourtant été clair. « Nous avons donné des instructions fermes à nos éléments si l’un des nôtres subit une violence nous allons riposter » avait laissé entendre le ministre de la sécurité à quelques jours de la marche.

Qui a donc donné la consigne aux forces de l’ordre de rester paisibles devant la menace ? Curieuse interrogation.  Autre énigme  : comment expliquer les décès de certains manifestations si les forces armées n’ont pas fait usage de leurs armes ? D’autres explications du colonel Djibril Inoussa sont attendues.

Commentaire d'article

Umalis