Media

Togo/La mise au point de la HAAC aux correspondants togolais des medias internationaux


Depuis sa mise en place, le nouveau bureau de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication a entamé une série de rencontres pour faire émerger le journalisme togolais. Ce jeudi, l’institution a rencontré les correspondants togolais exerçant pour différents organes internationaux. Il s’agit pour la HAAC d’attirer l’attention de ces derniers sur le traitement de l’information des journalistes togolais sur les medias étrangers.

Cette initiative de la HAAC, est motivée par la récente manifestation du Parti National Panafricain le 19 juillet dernier. Selon la HAAC, les reportages et autres publications liés à la couverture de cet évènement ont souffert de violations des règles de déontologie et du code de la presse du Togo, du fait du déséquilibre dans le traitement de l’information.

A travers cette rencontre, il s’est donc agi pour Pitang Tchalla et les siens de  rappeler aux correspondants des medias internationaux de rester fidèles aux principes du métier malgré leur appartenance professionnelle. « Certains medias étrangers profitent de leur force de rayonnement et de leur puissance tout azimut et ne font pas parfois l’effort d’œuvrer à l’apaisement, au développement national et au renforcement de la démocratie par un traitement équilibré et le respect scrupuleux de l’objectivité et de  l’impartialité »,a déclaré le président de la HAAC, Pitang Tchalla.La HAAC a également invité ces journalistes à se faire connaitre des autorités locales tout en leur demandant de rappeler à leurs organes respectifs d’obtenir des accréditations  du Togo avant de travailler avec les journalistes du pays.

Commentaire d'article

Umalis