Société

Togo / Malgré le feu vert du gouvernement, Lomé est en mode veille et c’est déjà le week-end!

Le vendredi « Togo mort » décrété par le CAP 2015, le Groupe des 6 et le PNP ce 25 août a eu écho favorable malgré la contre-attaque du gouvernement togolais. Le centre-ville est presque désert, la population de Lomé retient son souffle, les activités sont au ralenti, les esprits sont en alerte. Quelle sera la suite ?

Ce matin, les togolais de la capitale se sont réveillés avec une interrogation : faut-il oui ou non respecter le mot d’ordre de la journée « Togo mort » ? Toutefois, la réponse se précise au fur et à mesure que les secondes décomptent. Rues vides, boutiques et ateliers fermés, les revendeuses de riz et autres aliments ont rangé leurs étalages, quelques « curieux » s’aventurent dehors pour tâter le pouls de la ville : c’est évident, le Togo du moins Lomé est « mort » ce vendredi.

Voici quelques images illustratives :

Rappelons que cette initiative vient du Cap 2015, du Groupe des 6 et du PNP pour les « martyrs » du 19 août. Il est demandé aux populations de rester chez eux et d’observer recueillement et prières en leur mémoire.

Commentaire d'article

Umalis