Media

Quel rôle pour la Presse togolaise en cette période de tension politique?

Quel rôle pour la presse togolaise en cette période de tension politique ? Depuis les évènements du 19 août dernier, l’on assiste à des appels à la révolte et à la haine sur les réseaux sociaux. Du coté des chaines de télévisions et de radios, les points de vue et analyses divers et divergents se dégagent. Face à cette situation politique confuse, les observateurs avisés estiment que la presse doit jouer son rôle d’informateur et de formateur des citoyens.

Les médias sont donc appelés à jouer leur rôle de veille citoyenne et de formations des citoyens, à travers ses analyses et commentaires  politiques pour éviter de renforcer la radicalisation de la crise. Ces observateurs estiment que la situation actuelle du Togo réside dans le fait que les journalistes n’agissent pas suffisamment pour rappeler à chacun ses droits et devoirs. Des points de vue qu’ils appuient avec le feuilleton de la radio « Milles collines » en 1994, dans l’histoire du génocide rwandais.

Selon Gorée Institut, les médias libres, indépendants et professionnels sont les garants de la paix sociale, de l’État de droit et des droits de l’homme. « Un journaliste sensible au conflit » est « un observateur, un informateur mais surtout un agent d’apaisement », a écrit l’institut.

En définitif, le journaliste togolais en cette période doit comprendre le rapport entre ses activités professionnelles et le contexte. Il doit veiller à la préservation du climat de paix.

Commentaire d'article

Umalis