Education

Togo / Le MMLK plaide pour la rénovation du Lycée d’enseignement général de Vogan

Le responsable du mouvement Martin Luther King (MMLK), Pasteur Edoh Komi, considère avec désolation l’état délabré que présente le plus ancien et unique lycée de Vogan. Cependant, bien d’intellectuels et de cadres togolais ont été formés dans ce cadre. A cet effet, l’appel est lancé à tous ceux qui se sentent concernés par cette situation à intervenir. En outre, les responsables de cet établissement scolaire sont exhortés à faire bon usage des frais que rapporte cet établissement. Lecture !

L’état de dégradation des infrastructures scolaires qui abritent le lycée d’enseignement général de Vogan, ne fait plus l’ombre d’aucun secret car il est manifestement visible et tangible, vu de tous. En effet, le lycée de Vogan créé en 1974 est l’un des plus vieux établissements scolaires de la région maritime.

Par conséquent, des milliers d ‘intellectuels ,économistes, médecins, hommes et femmes de droits ,gestionnaires, commerçants et cadres de tous les niveaux , sont passés par cette école, qui malheureusement de nos jours est abandonnée et laissée pour compte . A l’air libre et donc non clôturé dans une vieille architecture dont les portes et les fenêtres en lambeaux, son état apparent ne ressemble à un domaine d’une école de 3ème degré.

Pourtant, le lycée de Vogan continue de jouer son rôle de statut d’ancien et d’unique lycée public de la commune et du canton de Vogan dont l’effectif reste et demeure écrasant et pléthorique. A quoi servent les écolages de ces milliers d’apprenants ? Comment peut-on payer les frais scolaires et continuer par étudier dans des salles de classes qui n’ont pas de garantie de sécurité et de quiétude? Ces conditions sont loin d’assurer et de favoriser à la fois un travail décent pour les enseignants et un accès à une meilleure éducation aux élèves.

Au moment où les populations de Vo se rassemblent pour leur fête traditionnelle ADZINUKUZAN pendant ces périodes, le MMLK lance un vibrant appel à la Direction Régionale d ‘ Enseignement, aux responsables administratifs du lycée, au bureau des parents d ‘élèves, aux autorités préfectorales, aux cadres de Vo et aux anciens élèves du lycée de Vogan à mobiliser leurs énergies financières et matérielles pour redorer l ‘image de ce grand centre du savoir et d ‘enseignement.

Car il sera malveillant, suicidaire et dangereux de faire rentrer encore des enfants dans cet établissement lors de la prochaine année scolaire au risque de leur vie.

Lomé, le 24 AOÛT 2017

Le président

Pasteur Edoh Komi

Commentaire d'article

Umalis