Jeunesse et emploi

Message de l’économiste Stéphane Akaya à l’endroit des jeunes togolais

« Appel à la non violence », c’est le titre du message adressé par Stéphane Akaya ce mercredi 23 aout à la jeunesse togolaise toute entière. C’est le moyen choisit par le jeune économiste pour appeler ses compatriotes au calme et à la retenue en cette période durant laquelle le Togo est en proie à des tensions politiques avec en toile de fond, des propos haineux. Lecture!

En tant que jeune économiste togolais rempli d’ambitions et de rêves de voir mon pays devenir émergent, je me suis senti interpellé par les propos haineux tenus par certains compatriotes présents au pays ou dans la diaspora, et aussi par des citoyens d’autres pays frères. Ces propos circulent sur les réseaux sociaux.

Les propos que j’ai entendus, nous poussent à nous affronter les uns contre les autres, ethnies contre ethnies, tribus contre tribus, forces de l’ordre contre manifestants, etc. Ils vont même jusqu’à dire, je cite ‘’Ne pleurez pas les quelques morts-là (…) La révolution, c’est de tuer vos ennemis et leurs proches autant que vous pouvez, à la fin, quand vous aurez la victoire, vous allez compter les morts’’. Ils nous incitent à la violence et à faire autant de victimes que possible.

Je dénonce ces propos haineux et malsains et j’en appelle à la vigilance de la jeunesse togolaise, aux leaders des partis politiques (pouvoir comme opposition), à l’armée, aux leaders de la société civile et du secteur privé, bref à tous les Togolais, à travailler pour LA NON VIOLENCE.

Nous n’allons pas nous entretuer pour des questions politiques. La vie est sacrée, nous devons la préserver à tout prix. « Aucun objectif politique ne vaut la vie d’un Togolais ». L’histoire togolaise et de certains pays nous ont montré à satiété que la violence n’a jamais arrangé les choses. Prenons de la hauteur de vues sur les évènements et menons nos combats politiques dans le strict respect de la personne humaine.

Mon père est Kabyè, ma mère est Ewé. Au décès de mon père, mon frère est devenu musulman et croit en cette religion parce qu’il a été élevé par un grand ami de mon père qui est Kotokoli. Mon meilleur ami est Moba et mon ancien camarade de classe est devenu militaire. C’est cela ma famille et mes proches que j’adore énormément, et je suis certain que c’est le cas aussi de milliers de Togolais.

La force d’une nation, c’est sa diversité culturelle et ethnique. Nos différences sont nos forces pour construire un Togo meilleur.  La politique est un effet d’artifice et aucun pouvoir n’est éternel sauf celui de Dieu. Soyons lucides !!!

Pour finir, je voudrais rappeler cette citation de Nelson Mandela reprise par Barack Obama suite aux évènements de Charlottesville (USA) : « Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de ses origines, ou de sa religion ».

Faisons attention aux forces obscures qui profitent de la situation et nous manipulent, la vie est sacrée !!!

Commentaire d'article

Umalis