Politique

CAP 2015, Groupe des 6 et PNP ensemble dans les rues les 30 et 31 août

Ils ont finalement décidé d’unir leurs actions pour la « libération » du peuple togolais, mais surtout d’accélérer les choses. Le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), le Groupe des 6 et le Parti national panafricain (PNP), à l’issue d’une séance de travail hier mercredi, ont programmé une grande marche avec plusieurs points de départ à Lomé.

Les objectifs de la marche prévue les 30 et 31 août prochains à Lomé sont les mêmes que pour la marche synchronisée du PNP samedi 19 août dernier.  Le retour à la constitution de 1992, le vote de la Diaspora et la révision du cadre électoral. A cet effet, trois points de départ sont indiqués pour les manifestations. Le premier est le stade d’Agoè-Nyivé, le second Atikoumé/Akossombo et le troisième est Bè-Kondjindji. Le point de chute est la colombe de la paix.

« D’ores et déjà, le CAP 2015, le Groupe des 6 et le PNP ont pris des dispositions pour entrer en contact avec d’autres partis politiques de l’opposition, des organisations de la société civile, de la diaspora et tous les patriotes afin qu’ils viennent renforcer ce grand mouvement de libération nationale », lit-on dans le communiqué signé des trois entités.

Entre autres revendications que les trois entités demandent à travers ces manifestations, la libération immédiate des personnes arrêtés les 19 et 20 août 2017, la mise en place d’une commission d’enquête indépendante pour situer les responsabilités et traduire en justice les auteurs et les commanditaires des violences des 19 et 20 août 2017, l’arrêt immédiat des persécutions, des arrestations, des poursuites et des violences à l’encontre des militants et responsables du PNP.

Commentaire d'article

Umalis