Politique

Togo / Encore et toujours du sang versé : En marche vers de nouvelles purifications ?

A l’initiative du Haut-commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCCRUN), le Togo a connu du 03 au 09 juillet 2017 une série de cérémonies de purification selon les différentes croyances religieuses au Togo. Celles-ci ont pour but de laver la terre de nos aïeux de toute souillure spirituelle et implorer la protection divine sur le Togo et ses habitants.

En effet, ces cérémonies de purification ont été organisées par les prêtres de la religion traditionnelle, les prêtres et pasteurs chrétiens ainsi que les adorateurs d’Allah. Selon les initiateurs, elles ont servi à générer un esprit de fraternité et de citoyenneté, à permettre le repos des âmes des togolais décédées ou disparues lors des crises sociopolitiques au Togo, d’apaiser les cœurs meurtris et de faciliter la réconciliation tant souhaitée au Togo. Cependant, avant même la fin de ce mois de purification, il y a eu un chapelet d’évènements tragiques qui ont jeté l’effroi sur les populations et suscité des questions.

9 morts et plusieurs blessés dans de graves accidents quelques jours après la semaine de purification, 6 Togolais dont les célèbres humoristes Folo et Agbasco ont péri dans un violent accident de circulation le 23 juillet, deux autres togolais ont trépassé toujours dans un accident de la route à Blitta quelques jours après, plusieurs blessés et des morts dans d’autres faits tragiques du genre : pure hasard ou y a-t-il un quelconque lien avec les fameuses purifications ? Aussi, un peu plus d’un mois après les purifications, le sang des togolais a encore abreuvé la terre de nos aïeux lors des évènements du samedi 19 août dernier. S’est-on embarqué dans un cercle infernal alternant drame et purification ?

Commentaire d'article

Umalis