Politique

Togo / Les conclusions tirées par Pascal Agbové de la marche du PNP du 19 août

Le week-end dernier a été particulièrement mouvementé. Pour cause, le Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam a organisé sur toute l’étendue du territoire togolais et à la diaspora des marches pacifiques synchronisées. Malheureusement, ces manifestations ont eu au Togo un bilan humain et matériel lourd. De son œil d’acteur de la société civile togolaise, Pascal Agbové a fait « une réflexion citoyenne pour engager un lendemain meilleur ».

1- Pour mener à bien sa lutte en vue de l’obtention des réformes, le peuple togolais a besoin d’un nouveau Leader Politique car il est évident que tous les manifestants du 19 août ne sont pas des membres du parti PNP ;

2- La forte mobilisation de la population pour cette manifestation dénote l’aspiration de la majorité des togolais aux réformes dont l’organisation continue de susciter des débats politiques ;

3- Vu les sorties médiatiques des Ministres (ndlr, Col Yark Damehane de la sécurité et Payadowa Boukpessi de l’administration territoriale) à la veille de la marche du 19 août 2017, les marches peuvent et sont un puissant moyen de pression sur le pouvoir ;

4- La commission de réflexion sur les réformes doit prendre en compte cette manifestation publique pour conclure rapidement son rapport en proposant des réformes consensuelles dans l’intérêt supérieur de la population ;

5- La nécessité pour les élus à l’assemblée nationale de prendre la question des réformes au sérieux afin de prendre des mesures appropriées conformément aux aspirations du peuple ;

6- La nécessité pour le gouvernement de prendre des mesures adéquates pour bien encadrer les manifestations publiques au lieu de procéder à certaines interdictions devant entraîner des troubles sociopolitiques et des pertes en vies humaines ;

7- La nécessité pour les citoyens manifestants d’éviter toutes formes de violences même en cas de provocation.

 

Commentaire d'article

Umalis