Culture & Réligion Société

Togo / « Dunenyo Zâ » : Unité et entraide entre les communautés Bè, Agoè-Nyivé et Aflao du Grand Lomé

C’est une première ! Les communautés Bè, Agoè-Nyivé et Aflao du Grand Lomé ont désormais leur fête traditionnelle. « Dunenyo Zâ » a connu son apothéose le weekend dernier sur le terrain du bas-fond du collège Saint Joseph à Lomé. Ce fut une journée festive riche en découvertes.

En effet, cette fête traditionnelle se veut annuelle et pérenne pour les trois (3) communautés composées des populations d’Agoè, de Togblé, de Vakpossito, de Légbassito, d’Aflao Gakli, de Sagbado, de Bè, d’Amoutivé et de Baguida. « Cette fête marque l’unité entre les trois communautés qui se reconnaissent dans leur origine commune, pour faciliter un développement inclusif de toutes les populations », a indiqué Togbui Mawuko Adéla-Aklassou IV, chef canton de Bè. Tout au long de cette journée, il y a eu une démonstration de différentes catégories de danses et de chants du terroir au rythme des tam-tams comme l’ »Atopani », le « Tavougan ».

Selon Togbui Agokoli IV, le président d’honneur de l’Union EWETO, « Dunenyo Zâ » est une occasion de retrouvailles, de mobilisation et de réflexion sur les questions des localités concernées. Les questions d’éducation des populations et de lutte contre la pauvreté ne sont pas du reste. Pour sa part, le ministre togolais en charge de la Culture, Guy Madjé Lorenzo a salué l’initiative qui, selon lui, cadre bien avec la politique de promotion des us et coutumes prônée par le gouvernement togolais.

Commentaire d'article

Umalis