Politique

Edem Kodjo appelé à user de ses talents de médiateur pour sauver son pays le Togo

La manifestation du Parti national panafricain (PNP) réprimée dans le sang par les forces de sécurité et de l’ordre samedi dernier à l’intérieur du pays, a provoqué des indignations de par le monde, vu la vague de condamnation qui a suivi. Cette répression, qui n’a pas laissé indifférent les congolais, les a poussé à lancer un appel à Edem Kodjo pour sauver son propre pays.

Pour les congolais, il n’y a pas trente-six solutions à chercher. Il faut tout simplement une action de médiation. Et sur ce point, il va falloir l’intervention du togolais Edem Kodjo, ancien premier ministre et ancien secrétaire général de l’ancienne OUA. « Il faudrait que  le « Super Médiateur » de la crise congolaise, Edem Kodjo, utilise ses talents de médiateurs 5 étoiles pour sauver son pays de la crise politique dans laquelle elle est plongée », préconisent-ils avec ironie.

Ces congolais ont reconnu le travail que l’ancien premier ministre a abattu lors du dialogue inter congolais de 2016. Ils estiment qu’il doit mettre ses compétences au service de son pays. « Edem Kodjo doit exercer sa capacité de médiateur chez lui comme la CENCO l’a démontré chez nous en RDC », a exprimé un congolais.

Rappelons que ces actes répressifs que d’aucuns qualifient d’une « autre époque », ont fait des blessés (au rang des manifestants et forces de l’ordre), deux morts, des arrestations et de dégâts matériels, selon le gouvernement.

Commentaire d'article

Umalis