Politique

Togo/Crise politique : L’ANC en mode renfort pour le PNP

Suite à la grande manifestation du Parti National Panafricain tenue le samedi dernier, des réactions se sont élevées de part et d’autre pour dénoncer la répression violente des manifestants. Dans cette dynamique, l’ANC  a également réagi dans un communiqué rendu public au lendemain des affrontements. Tout en se disant consterné par les derniers évènements, le parti annonce une ultime manifestation pour « en finir avec le régime en place ». Voici les termes du communiqué.

« L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a vécu, pendant toute la journée de ce samedi 19 Août 2017, avec effroi et consternation les actes de violence de l’armée et des forces de l’ordre contre les populations de Lomé, Sokodé, Kara et Bafilo. Elle condamne l’utilisation disproportionnée de la force et plus grave encore, des balles réelles, pour réprimer des manifestations pacifiques des populations aux mains nues, faisant à Sokodé des morts et de nombreux blessés graves.

L’ANC s’incline devant la mémoire des personnes décédées et présente ses condoléances aux familles endeuillées. Elle souhaite une prompte guérison aux blessés et son soutien aux populations togolaises en lutte pour leur libération du joug de la dictature militaire qui les écrase depuis plus de cinquante ans.

L’ANC note que ces violences soigneusement préparées par le régime RPT/UNIR et annoncées sous forme de menaces par le ministre de l’Administration territoriale et celui de la Sécurité, comme seules réponses aux revendications légitimes des populations togolaises, procèdent de la détermination du régime RPT/UNIR à se maintenir au pouvoir contre la volonté du peuple souverain.

L’ANC exprime sa vive préoccupation face à la situation qui prévaut sur toute l’étendue du territoire national. Elle demande aux populations togolaises de se tenir prêtes pour répondre massivement à l’appel prochain des forces démocratiques pour mettre définitivement fin à ce régime qui reste désormais une curiosité en Afrique.

La lutte populaire est invincible.

Fait à Lomé, le 19 Août 2017

Pour le Bureau National,

Le Vice-Président,

Patrick LAWSON

Commentaire d'article

Umalis