Politique

« Les Démocrates » étaient au contact des populations d’Aného Dégbénou et de Glidji

Le parti « Les Démocrates » poursuit sa tournée nationale. Après plusieurs localités, c’est le tour des populations d’Aného Dégbénou et de Glidji d’accueillir ce dimanche 20 août, la délégation du parti de Nicodème Habia. Plusieurs sujets ont été abordés notamment la synergie d’action de l’opposition togolaise, les réformes, la répression de la marche du Parti national panafricain (PNP) samedi.

Conduite par le porte-parole Gérard Akoumey, la délégation s’est entretenue avec les populations sur les sujets d’actualité au Togo. Cependant, il s’est plus attardé sur l’unicité d’action de l’opposition togolaise. Pour lui, c’est la dernière carte à jouer par celle-ci si elle veut venir à bout du régime RPT/UNIR.

Revenant sur la marche pacifique du PNP, Gérard Akoumey a déploré la répression sanglante subie par les manifestants. Dans le camp des Démocrates, les réformes ne sont plus d’actualité. L’objectif du parti est le départ de Faure Gnassingbé. « A voir ce qui s’est passé ce samedi (ndlr, 19 août), la population togolaise est déjà mobilisée. Le peuple togolais va faire partir Faure Gnassingbé. L’opposition togolaise est dans une dynamique. On s’est dit que ce sont des actions d’étapes. Chacun allait mobiliser et se retrouver pour la bataille finale. Le pouvoir en place veut brimer nos droits. Nous ne l’accepterons pas. Les revendications portées par le PNP sont les revendications de toute l’opposition togolaise et le pouvoir doit s’attendre à voir l’opposition en bloc face à lui et nous ferons partir Faure Gnassingbé », a laissé entendre Gérard Akoumey.

C’est selon lui, la seule la porte de sortie de la libération du peuple togolais. Le parti de Nicodème Habia poursuivra sa tournée à Afagnan, dans l’Avé et Danyi très prochainement.

Commentaire d'article

Umalis