Technologie

TOGOCOM: les agents du Groupe Togo Telecom favorables à la démission de Cina Lawson

Après Sotouboua, Sokodé et Dapaong, les responsables syndicaux de SAT et de SYNTEL ont rencontré ce jeudi à Kara, les agents de Togo Telecom et de Togocel pour des échanges sur leurs préoccupations inhérentes à la création d’une société Holding d’État « TOGOCOM ». Sur la question, ces agents sont d’avis avec leurs collègues de Dapaong qui, pensent que la solution se trouve dans la démission de leur ministre de tutelle Cina Lawson.

Ce sont des agents mécontents que les responsables du Syndicat des agents de Togo Telecom (SAT) et du Syndicat des télécommunications (SYNTEL) ont rencontré ce jeudi au Service régional des télécommunications de la Kozah (SRTK). Ces derniers ne veulent plus laisser le temps au ministre de démissionner, mais ils voudraient descendre sur Lomé pour venir lui dire de libérer le plancher afin que le poste soit confié à quelqu’un d’autre.

« Ils nous ont dit que l’heure des paroles est passée, il faut venir aux actions, il voulaient descendre illico presto sur Lomé pour exprimer notre désaccord à la ministre et lui dire que tel qu’elle est embourbée dans cette situation, elle est disqualifiée pour être notre ministre, au risque de voir le peuple togolais se redresser contre elle », a rapporté Aminou Mouhamad Bacharou, secrétaire général du SAT.

Avant de décider de la prochaine étape, les responsables syndicaux sur demande de la ministre, vont se réunir cet après-midi de vendredi. Toutefois, ils pensent faire le point au ministre de ce qui a été dit lors de leurs échanges avec les agents. « Et c’est à elle de tirer les conséquences », a-t-il ajouté.

Rappelons que plusieurs choses sont reprochées au ministre notamment, le fait de vouloir sacrifier la majorité des agents sur l’autel de la création de cette société Holding d’État « TOGOCOM ».

Commentaire d'article

Umalis