Société

Togo : La question de protection et de sureté des personnes handicapés au cœur des débats

Un atelier de trois (3) jours a été ouvert ce mercredi 16 août à Lomé. C’est une initiative de la Fédération Togolaise des Associations de Personnes Handicapées (FETAPH). Il s’agit de  mener des réflexions à propos de la protection et de la sureté des personnes en situation de handicap dans les situations de risque telles que les conflits armés, les crises humanitaires et les catastrophes naturelles.

Différents ministères impliqués dans les questions de résiliences et de catastrophes et les leaders des associations membres de la FETAPH ont pris part à cette rencontre qui vise à élaborer des mesures en vue d’une gestion inclusive des risques de catastrophe au Togo.

Selon Didier N’Kekpo, chef projet à la FETAPH, « ces trois (3) jours d’atelier vont permettre d’abord de faire un nombre de communications pour nous rafraîchir la mémoire, il y aura une communication sur le handicap qui va permettre à tous les participants d’avoir des informations sur les conditions des personnes en situation de handicap ; ensuite celle sur la situation du Togo par rapport aux questions de catastrophe, de crise humanitaire. Le dernier jour sera consacré à l’élaboration d’un plan d’action qui permettra au réseau de la FETAPH de pouvoir opposer une résilience par rapport aux catastrophes ».

Le représentant du ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation, Stanislas Bileba, a quant à lui rassuré les différents acteurs que le ministère prendra en compte le plan d’action qui sera élaboré. Rappelons que cette rencontre est organisée en collaboration avec les ministères en charge de la Protection civile notamment le ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation, le ministère de l’Environnement et des Ressources forestières et l’Agence nationale de la protection civile.

Commentaire d'article

Umalis