Agro-Environnement

Pour la lutte contre les maladies animales, la FAO soutient le Togo

Les responsables de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) au Togo, se sont entretenus hier mercredi avec quelques acteurs de santé animale de la région des plateaux. C’est dans le cadre du projet « Renforcement de capacité de surveillance épidémiologique du Réseau d’Epidémio-surveillance des Maladies Animales au Togo » (PR-REMATO).

Pour le représentant du coordonnateur du projet, Dr. Tchirou N’raninaï, chef section production animale halieutique et de contrôle végétal, « la rencontre a permis d’échanger et réfléchir sur le renouveau du réseau REMATO dont la mission est de repérer et d’étouffer dans l’œuf et très rapidement des maladies animales au Togo. »

Il s’agissait d’une rencontre d’échange et de concertation avec les acteurs en vue de rechercher des solutions aux problèmes épidémiologiques. Organisée par la FAO, elle a pour objectif de redynamiser le réseau REMATO au Togo. « L’atelier organisé dans les régions du Togo va nous permettre de prendre contact avec les acteurs de terrain afin de leur présenter le projet, les sensibiliser sur leur implication dans la mise en œuvre du projet et recueillir des informations et données sur les principaux points critiques du fonctionnement du réseau REMATO » a indiqué Tabé Gnandi, assistant au programme de la FAO.

Précisons que cette rencontre se situe dans le cadre de la mise en œuvre du PDDAA (PNIASA pour le Togo). Il est financé par la FAO à plus de 306 milles dollars.

Commentaire d'article

Umalis